Un nouvel ouvrage et un mini-concert
     
     
 

Beihdja Rahal poursuit son travail de recherche dans la musique andalouse. Ses «trouvailles» dans ce domaine, elle les transcrit non seulement sur des partitions de musique mais également dans des ouvrages. D'ailleurs, elle signera demain jeudi son dernier livre en date au Sila, «L'amour, la femme et les jardins dans la poésie andalouse chantée», qu'elle a confectionné en collaboration avec Saâdane Benbabaâli.

C'est la seconde fois que ces deux auteurs conjuguent leurs efforts pour produire un livre consacré à la musique andalouse. Ainsi, après un premier ouvrage, « La Plume , la Voix et le Plectre», ils poursuivent leur périple poético-musical avec ce deuxième ouvrage, sorti aux Editions ANEP. Il regroupe des vers dont les poètes «andalous» d'antan avaient le secret. «La joie des âmes» et «Dans la splendeur des paradis andalous», se comptent parmi la cinquantaine de poèmes compilés dans ce livre, qui rend hommage à la sublimité florale de la terre andalouse.

«Ce livre est un voyage au cur des mots venus des siècles passés pour nous transmettre couleurs, senteurs et formes harmonieuses. Il nous donnera l'occasion d'apprécier l'art subtile de tant de poètes anonymes qui ont tissé des images et filé des métaphores pour dire à leur manière que le Paradis est souvent tout proche de nos yeux», estime Beihdja Rahal qui compte offrir un mini-concert à l'issue de la vente-dédicace.

Cela dit, au delà de la beauté de la poésie que les auteurs soulignent dans leur livre, Beihdja Rahal et Saâdane Benbabaâli se penchent aussi sur le côté «technique» de ce patrimoine. Ainsi, ils proposent une étude approfondie sur cette poésie en prodiguant, au passage, quelques notions sur la lecture de cette poésie, destinées aux lecteurs. De plus, étant les poèmes conçus à l'origine dans la langue arabe, les auteurs offrent une traduction intégrale en français et à l'indexe, des définitions de certains mots et expressions arabes.

Les vers sont accompagnés par des photographies sur des jardins Andalous de Grenade, Séville et de Cordoue. Des images que le  lecteur pourra admirer tout en écoutant la voix de Beihdja Rahal grâce au CD audio et au DVD de son concert donné à l'Institut du monde arabe à Paris en février 2010, qu'il trouvera dans la pochette de l'ouvrage.

 

Farida Belkhiri
"HORIZONS" mercredi 3 novembre 2010