La Nouba Mezdj Ghrib Zidane

 

 

 

 Editions OSTOWANA

 Ecouter un extrait de cet album

 

 

Ce disque comporte les morceaux suivants:

1 . Touchia Ghrib ..09'10''
2
. Mceddar Ghrib: Kounna fi 'ichqa ..07'18''
3
. Btaihi Zidane: Qourrat âyni ..08'06''
4
. Istikhbar Âraq: Araka âssiyyad-dam'î ..05'28''
5
. Derdj Ghrib: Doumouî rassael ..08'57''
6
. Insiraf Zidane 1: Rit al-qamar qad ghâss ..05'43''
7
. Insiraf Ghrib 1: Ranî bi-l-afrah ..10'56''
8
. Insiraf Zidane 2: In qarrabou ah ..01'22''
9
. Insiraf Ghrib 2: Yâ saâtan haniya ..04'53''
10.Insiraf Zidane 3: Yâ ghayet al-maqsoud ..03'37''
11.Khlass Zidane: Lâqytou habibî ..02'52''
12.Khlass Ghrib: Billah ahwar ahwar ..03'15''

 

 

2. Mceddar Ghrib: Kounna fi 'ichqa

Discret et prudent, tel était notre amour,
N'augmente donc pas mon trouble par ton regard ;
Le khol protège la vue (de tout mal)
Mais, vous mes yeux, vous ne vous contentez pas
D'un clin d'il à la dérobée ;
Puisque tant de fois, vous avez subi
Les traits décochés par les yeux de la bien-aimée.

 

3. Btaihi Zidane: Qourrat âyni

Ce faon aux yeux d'un noir prononcé
Est la prunelle de mes yeux.
Ah ! Comme je brûle et m'embrase
Aux rayons d'or du soleil du soir ;
Mon teint a tellement pâli
Qu'il a la couleur du dinar ;
Le vin clair, tel un astre d'or
Se déverse de la coupe de cristal bleu ;
Comme il souffre et comme il endure,
Celui qui aime avec passion.

 

4. Istikhbar Âraq: Araka âssiyyad-dam'î

Je te vois retenant tes larmes,
Avec la patiente endurance comme qualité ;
L'amour n'a-t-il donc aucun pouvoir sur toi ?
Ne peut-il ni te commander ni t'interdire ?
Il est vrai qu'un désir d'amour m'habite
Et qu'une profonde souffrance me tenaille,
Mais, mes semblables ne révèlent point leur secret.

 

5. Derdj Ghrib: Doumouî rassael

Mes larmes sont des messagères
Elles intercèdent pour moiqui vient, humble et soumis,
Demander votre clémence ;
Ne me renvoyez pas, ne me réprimandez pas
Puisque pour moi intercèdent de nobles gens
Bien-aimés de mon cur, vous avez décidé de partir
Me laissant éperdu et malade
L'amour, c'est vous qui me l'avez appris
Je n'aimerai d'autre que vous.

 

6. Insiraf Zidane 1: Rit al-qamar qad ghâss

J'ai vu la lune disparaître
Puisse-t-elle ne pas s'absenter longtemps !
Le cur est en émoi sa flamme est si ardente.
« Il est stupide, dit-on, celui qui a trahi son bien-aimé »
Vous qui êtes si fins et délicats
O mes intercesseurs, prenez pitié de moi.
Que puis-je faire, ô mon Dieu
Je suis totalement désarmé
.

 

7. Insiraf Ghrib 1: Ranî bi-l-afrah

Je suis si heureux et comblé par la vie :
Mon bien-aimé m'a rendu visite
A l'insu de l'espion ! Elle m'a rendu visite
La gazelle de si belle compagnie ;
Commensal, remplis donc nos coupes
De ce vin paradisiaque !
L'amour est désormais notre seul Seigneur ;
C'est une lune qui se lève au-dessus d'un rameau
Ses cheveux sont teints de henné
Et parfumés de musc délicat.

 

8. Insiraf Zidane 2: In qarrabou ah

Aïe ! Malheur à moi quand ils se rapprochent,
Malheur quand ils s'éloignent
Et malheur sur malheur quand ils fréquentent les autres.
Amis de mon cur, vous mon mal et mon remède,
Soyez cléments et revenez auprès de moi,
Plus que tout, je crains l'éloignement.

 

9. Insiraf Ghrib 2: Yâ saâtan haniya

Quel moment de réel bonheur,
Ô toi pareille à la lune quand elle paraît
Dans sa blancheur immaculée.
Ô Vierge que Dieu a doté de traits charmants ;
Elle se leva et remplit ma coupe de vin vieux
À ma droite et à ma gauche
On boit et on échange des baisers.

 

10. Insiraf Zidane 3: Yâ ghayet al-maqsoud

Ô toi, le but de ma quête et l'objet de mes désirs
Toi mon soleil et mon astre,Ah! Ces grains de beauté
Qui embellissent tes joues écarlates !
Avec ces jolis signes sur tes joues,
Vas-tu envoûter tous ceux qui te voient ;
Grâce soit rendue à Celui qui t'a créée,
Et t'a donné la beauté et l'orgueil !
Si je venais à te rencontrer, je souhaiterais
Avoir le privilège d'embrasser ta jolie joue ;
Sois bienveillante et généreuse à mon égard, ma belle,
Éteins la flamme qui consume mon cur !
Ah! Ces grains de beauté
Qui embellissent tes joues écarlates !

 

11. Khlass Zidane: Lâqytou habibî

J'ai rencontré ma bien-aimée,
Et je lui ai appris ce qui m'est arrivé ;
L'espion s'est alors réjoui de mon malheur
Et a déprécié l'être de valeur que je suis.
« Courage, m'a dit mon cur,
Quelles que soient les difficultés, ne désespère jamais !
Les jours de bonheur reviendront sûrement
Courage ! Et encore courage ! »
Personne ne peut dire : j'échapperai à mon destin,
Ni : fontaine, je ne boirai jamais de ton eau.

Il faut que je punisse mon cur
Parce qu'il désire celle qui ne l'aime pas.
J'ai eu beau le mettre en garde ;
Il a fait fi de mes conseils,
Et s'est précipité de lui-même vers son malheur.
« Courage, m'a dit mon cur,
Quelles que soient les difficultés, ne désespère jamais !
Les jours de bonheur reviendront sûrement
Courage ! Et encore courage ! »
Personne ne peut dire : j'échapperai à mon destin,
Ni : fontaine, je ne boirai jamais de ton eau.

 

12. Khlass Ghrib: Billah ahwar ahwar

Mon Dieu, mon Dieu! Ma bien-aimée aux grands yeux noirs,
Maîtresse implacable de mon coeur, pourquoi ces airs hautains ?
Pourquoi me paies-tu si mal de ma fidélité ?
Mon amour, mon amour, pourquoi une telle dureté ?
Hélas, je ne trouve aucune âme compatissante.
Ah! Si seulement celle que j'aime respectait son serment,
Mais tel est mon triste destin, compagnons de l'amour .

Celle dont la taille est si fine m'a envoûté,
Ma passion ardente en Enfer m'a jeté
Et pourtant si mon bien-aimé consentait
Je serais dans le Paradis des délices ;
Son charme évident en a fait la souveraine de toutes les belles.
Ah! Si seulement celle que j'aime respectait son serment.
Mais tel est mon triste destin, compagnons de l'amour.

 

Traduit de l'Arabe par Kamel Malti et Saadane Benbabaali

 

Les musiciens:

. Mohamed El Amine BELOUNI: Oud
. Nadji HAMMA: Oud
. Rafik SAHBI: Qanoun
. Youcef NOUAR: Mandoline
. Djamel KEBLADJ: Alto
. Abdelhadi BOUKOURA: Alto
. Halim GUERMI: Ney
. Haroun CHETTAB: Rebeb
. Sofiane BOUCHAFA: Derbouka
. Khaled GHAZI: Tar

et Beihdja RAHAL à la Kouitra.

 

Enregistrement numérique : Studio Aminoss (Fev 2017)
Ingénieur du son : Amine Hamerouch
Direction artistique : Beihdja Rahal
Traductions de la poésie : Kamel Malti & Saadane Benbabaali
Costume traditionnel : Faiza Antri-Bouzar
Maquillage : Fatiha Rahmani
Photo : On Air Studio
Conseils : Hakim Benouali
TT : 71'38"