La Nouba Mezdj Raml el maya-Raml

 

 

 

 Editions OSTOWANA

 

 

 

 

Ce disque comporte les morceaux suivants:

1 . Tchambar Raml el maya ..06'31''
2
. Inqilab Raml el maya: Ya qalbi khali l'hal ..06'55''
3
. Mceddar Raml el maya: Kayf an yatibou ..17'02''
4
. Btaihi Raml: Kawani l'biâd ..08'13''
5
. Istikhbar Raml el maya: Afdi habiban ..05'01''
6
. Derdj Raml el maya: Ladhali chourbou l'âchya ..07'41''
7
. Insiraf Raml: Youdarradjou dardja l'hamamate ..10'28''
8
. Insiraf Raml el maya: Min houbi had el ghazala ..05'48''
9
. Insiraf-Khlass Raml: Amchi ya rassoul ..02'17''
10.Khlass Raml el maya: Rabbi ya moudjib ..01'57''

 

 

2. Inqilab Raml el maya: Ya qalbi khali l'hal

Ô mon cur laisse toi porter, au gré de la vie et de sa beauté
Ne tiens pas compte des méchancetés, et prends juste le bon côté
Il te faudra attendre et patienter, tu en seras dûment récompensé
Viendra sans doute le bonheur, par les soins du seigneur
Félicité et malheurs, ne sont que volontés du créateur
Laisse donc passer les douleurs, le salut arrivera du créateur

L'avenir est décidé, c'est là de Dieu la volonté
De patience il faut s'armer, le chagrin n'est pas d'éternité
Ainsi est la destinée, de joies et de peines parsemée
Viendra sans doute le bonheur, par les soins du seigneur
Félicité et malheurs, ne sont que volontés du créateur
Laisse donc passer les douleurs, le salut arrivera du créateur

Si tu viens à être taraudé, abstiens toi et fais preuve de piété
Sois patient et tu seras récompensé, Dieu est sachant de tous tes faits
Il entend, voit et fait, vient à bout de toute difficulté
Viendra sans doute le bonheur, par les soins du seigneur
Félicité et malheurs, ne sont que volontés du créateur
Laisse donc passer les douleurs, le salut arrivera du créateur.

 

3. Mceddar Raml el maya: Kayf an yatibou

Comment je pourrais, de l'existence jouir
Quand l'être aimé, veut me voir mourir
Ou répondre ne fait, afin de se réunir

Mon amour je peux te jurer, je n'envie pas ton ressenti
Nul ne pourra jamais t'aimer, tel que je l'exprime ici.

 

4. Btaihi Raml: Kawani l'biâd

Je brûle par l'absence mon seigneur, et mon amour ne montre compassion
Je ne trouve le sommeil mon seigneur, debout devant la porte de l'aspiration
Comment oublier l'amour mon seigneur, mon Dieu faites naître la passion.

 

5. Istikhbar Raml el maya: Afdi habiban

Je vénère là un amant, répondant à chacun de mes élans
Tel un glaive me blessant, par un regard des plus perçants
Ses joues rondes ressemblant, sous son grain de beauté étincelant
A la supériorité soi-disant, de saturne devant le soleil brillant.

 

6. Derdj Raml el maya: Ladhali chourbou l'âchya

Quel délice cette soirée, dans ce Riyad de l'Élysée, oyant le rossignol claironner
Et celle colombe, ma passion s'embrase et je succombe

Elle prend place devant moi, mon esprit se met en émoi, son écume est pour moi
Par entrain, plus doux que le meilleur des vins

Émue elle emplit mon godet, ma tristesse s'en est allé, et mon sommeil oublié
Bonnes gens, ma nuit était semblable à mille ans

Toi élue de mon cur, ta compagnie est mon bonheur, sans gardien ni délateur
Pour l'éternité, ma destinée en sera complétée.

 

7. Insiraf Raml: Youdarradjou dardja l'hamamate

S'alignant telles les colombes sur les ponts
Entre jardins dans un magnifique alignement
Cueillirent rose, jasmin et camomille également
Puis violettes bleues des jardins environnants
Les feuilles font silence en les voyant
Et les oiseaux prient le créateur clairvoyant

Se levant désormais en un instant, sujets du sultan nous racontant
Que les fleurs foulées auparavant, se paraient de couronnes maintenant
Et le Jasmin à le cueillir continuant, entre les branches et les troncs
Des fleurs ils ont fait des colliers luxuriants
Rendant fou l'aigle exalté par leurs bustes saillants.

 

8. Insiraf Raml el maya: Min houbi had el ghazala

De l'amour de cette gazelle, mon sommeil n'est guère paisible
De cette situation je ne décèle, que la fuite vers l'indicible
Je lève mes bras vers le ciel, priant afin d'atteindre ma cible
Et se prélasser autour d'un banquet, faire tout ce que j'aurais voulu
De son amour je suis fatigué, seigneur ou est donc l'issue.

 

9. Insiraf-Khlass Raml: Amchi ya rassoul

Va mon messager, chez l'être aimé, au nom des promesses énoncées
De notre séparation va lui compter, que l'heure du rendez-vous a sonné
Entends mes prières, Ô dieu vénéré, que notre rencontre soit avancée

Que notre extase soit retrouvée, pour faire taire envieux et effrontés
Qu'importe de mon absence la durée, des retrouvailles on va se délecter.

 

10. Khlass Raml el maya: Rabbi ya moudjib

Ô dieu pourvoyeur de doléances, aide-moi à surmonter l'absence
Mon amour abuse de ma confiance, et me tourmente sans indulgence
Même en allant dans son sens, les larmes coulent en abondance
Continuant dans son ignorance, son cur ne connaît la bienveillance
Celui que trahissent son sort et sa chance, errera et se surmènera sans réponse
Et celui à qui veut sourire la providence, ne trouvera ni obstacles ni souffrance.

 

Traduit de l'Arabe par Rassim Bekhechi (août 2022)

 

Les musiciens:

. Nadji HAMMA: Oud
. Mohamed El Amine BELOUNI: Oud
. Rafik SAHBI: Qanoun
. Mansour BRAHIMI: Mandoline
. Djamel KEBLADJ: Alto
. Abdelhadi BOUKOURA: Alto
. Farid MOKEDDEM: Ney
. Sofiane BOUCHAFA: Derbouka
. Khaled GHAZI: Tar

et Beihdja RAHAL à la Kouitra.

 

Enregistrement : Studio Crescendo (Août 2022)
Ingénieur du son : Anis Ait-Kaci
Direction artistique : Beihdja Rahal
Traductions de la poésie : Rassim Bekhechi
Conseils : Hakim Benouali
TT : 71'53"

En collaboration avec Yassine Gharbi (YG Events)